Comment préparer son génépi ?

Nos astuces pour préparer un bon génépi !

Le Génépi est une plante qui se trouve dans les Alpes françaises. Cette plante pousse en haute altitude entre 2 000 et 3 000 mètres. Aujourd’hui, la plante de génépi est une espèce rare et protégée.
 

La plante de génépi

La plante de génépi est symbolique dans les Alpes. Nous retrouvons le génépi sur les moraines des glaciers et les éboulis de haute altitude. Cette plante fait partie de la famille des armoises.

Nous retrouvons 5 espèces aromatiques de génépi :
 
  • Artemisia eriantha (génépi laineux)
  • Artemisia spicata (génépi noir)
  • Artemisia nivalis (génépi des neiges)
  • Artemisia glacialis (génépi des glaciers)
  • Artemisia umbelliformis (génépi blanc)

Attention : la cueillette du génépi est aujourd’hui très réglementée. Dans certains parcs, la cueillette se limite pour 3 des 5 espèces à 100 tiges fleuries. L’espèce de génépi laineux est interdite à la cueillette ! 

En effet, la cueillette du génépi est très réglementée en raison de la protection de la flore des parcs et des montagnes. Aujourd’hui, les brins de génépi proviennent uniquement de culture de génépi.


Comment préparer son génépi ?

 

La recette du génépi traditionnel

Suivez la recette attentivement !

Les ingrédients pour la préparation de votre génépi

  • entre 15 et 40 sucres
  • 40 brins fleuris de génépi (espèce : génépi des glaciers)
  • 1/2 litre d'alcool pur à 90°
  • eau d'une bouteille minérale ou de l'eau distillée
  • 1 bouteille en verre


Recette du génépi 

Étape 1 : Macération

Faites macérer les brins dans ½ litre d’alcool à 90°, coupé avec ½ litre d’eau, pendant 40 jours. 

Étape 2 : L’après-macération

Après 40 jours de macération, vous pouvez retirer les brins de génépi. Il est important de ne pas laisser l’ensemble des brins de génépi à l’intérieur de la bouteille, cela évite un surcroît d’amertume. Vous pouvez laisser 2-3 brins à l’intérieur pour la décoration ! 

Étape 3 : Le sucrage

Vous allez maintenant faire macérer les 40 morceaux de sucre. Certaines personnes préfèrent ajouter entre 15 et 25 sucres, car les sucres peuvent couvrir le goût du génépi. C’est à vous de choisir, selon vos goûts !

Étape 4 : L’après-sucrage

Il est important après quelques jours d’enlever le résidu, car après le sucrage, il peut se former un dépôt dans la bouteille. Avec un filtre à café, faites passer autant de fois que nécessaire l’alcool pour enlever le dépôt. Voilà votre génépi est fini, vous pouvez maintenant le conserver pour vos prochains apéritifs ou repas !
 

Conseils de dégustation

Nous vous conseillons de déguster le génépi bien frais en digestif après un repas lourd (fondu savoyarde, tartiflette, raclette, etc). Vous pouvez également le savourer comme apéritif seul ou en cocktail.
 

Conseils de conservation

Le meilleur endroit pour conserver votre génépi est dans une cave, dans un endroit sec et frais.


Comment préparer son génépi ?


Notre Cocktail coup de coeur au génépi

Difficulté : facile
Pour 6 personnes

Grolle au génépi ou coupe de l'amitié

Les ingrédients :
 
  • 1 orange
  • 1 citron
  • 2 clous de girofle
  • 10 cl de génépi
  • 60 cl de café chaud
  • 30 cl de cognac
  • 50g de sucre
  • cannelle (2 pincées)


La préparation du cocktail au génépi : 

Pour réaliser cette recette, il vous faut une grolle.

Dans la grolle, versée 60 cl de café chaud. Ensuite ajouter le zest d'une orange et le zest d'un citron. Ajoutez-y les 2 clous de girofle, saupoudrez le tout de cannelle, ajouter les 30 cl de cognac et les 10 cl de liqueur de génépi. Pour finir, verser le sucre sur le bord de la grolle.

Faites flamber  ! Le sucre sur les bords va tomber au fond de la grolle et va devenir caramélisé. Poser le couvercle pour éteindre la flemme après que le sucre soit fondu.

Maintenant, vous pouvez déguster votre cocktail au génépi !

Pour la dégustation utiliser les becs réservés à cet effet. Surtout, n'oubliez pas de boucher les deux trous sur le côté à l'aide de vos deux pouces. Cela évitera de renverser le liquide lors de votre dégustation.