Accueil › Actualité des stations de montagne › Activités › Comment réussir son premier bivouac en montagne ?

Comment réussir son premier bivouac en montagne ?

Bivouaquer dans la montagne ou passer une nuit loin de la civilisation !

Envie d'évasion totale, de sortir des sentiers battus ou tout simplement parce que le refuge est complet, il est grand temps de découvrir le bivouac. Habituellement pratiqué par des randonneurs en itinérance, des vététistes ou encore des alpinistes, le bivouac c'est tout simplement passer la nuit (une seule au même endroit) en pleine nature avec un équipement léger type tente, tarp (= bâche) ou encore en hamac ou à la belle étoile.


Comment réussir son premier bivouac en montagne ?
©Pexels de Pixabay


En France, bien que réglementé, le bivouac est généralement toléré du coucher du soleil au lever du jour. Il conviendra quand-même de se renseigner sur la réglementation des lieux du site choisi car chaque parc ou réserve a ses propres règles. Prenons l'exemple du Parc National de la Vanoise au sein duquel le bivouac est possible mais seulement à proximité des refuges.

A contrario, toujours en France, le camping sauvage (plusieurs nuits au même endroit) souvent pratiqué par des voyageurs en van ou véhiculés est interdit sur la quasi totalité du territoire....

Dans les 2 cas, votre campement se doit d'être éco-responsable et la règle de base est de ne laisser aucune trace de votre passage !

Profitez de vos vacances à la montagne cet été pour expérimenter la randonnée sur plusieurs jours en autonomie !!! Une micro-aventure qui vous laissera des super souvenirs tout en vous faisant sortir de votre zone de confort !

Comment réussir son premier bivouac en montagne ?
Vue sur les Aiguilles d'Arves en Maurienne - Savoie
 

Voici la check-list du matériel essentiel au Bivouac

Un bivouac même le plus minimaliste ne s'improvise pas sauf si vous êtes en mode bootcamp survivaliste !!!
 
  • Petite tente, hamac ou tarp
  • Matelas isolant (type auto-gonflant ou tapis de sol)
  • Sac de couchage
  • Popote et réchaud
  • Opinel
  • Lampe frontale
  • Vêtements chauds pour le soir car vous serez surpris par la baisse des températures en altitude
  • Nourriture et eau pour une autonomie totale
  • 3 litres d'eau par personne à moins que vous ne soyez près d'un point d'eau d'où l'importance de savoir les repérer sur une carte et de s'assurer que la source ne soit pas tarie en été
  • Papier toilette

Votre itinéraire est validé, votre sac préparé ? Allez, on chausse ses chaussures de randonnée et on se lance ! Pour une première, nous vous conseillons une boucle sur 2 jours qui pourra vous donner le goût de treks plus longs.


Comment réussir son premier bivouac en montagne ?
©Anurag kaushik de Pixabay 
 

Choisir son site de bivouac et dresser le camp

Après une première journée de marche, il va falloir choisir un spot pour la nuit, un terrain le plus plane possible histoire de ne pas passer la nuit à rouler dans son sac de couchage, suffisamment meule pour planter la tente, à proximité d'un cours d'eau mais pas juste à côté, on n'est jamais à l'abri d'une crue en cas d'orage et par beau temps, l'eau attire les moustiques...et si possible à l'abri du vent.

N'attendez pas le dernier moment pour dresser votre tente que vous aurez appris à monter au préalable afin d'éviter les mauvaises surprises. En bivouac, le timing parfait pour s'installer c'est ni top tôt, ni trop tard mais avant le coucher du soleil. Installez dans la foulée sac de couchage et matelas afin qu'ils aient bien le temps de retrouver leur gonflant (pour votre confort).

Ne faites un feu de camp que si vous ne pouvez faire autrement. On casse un peu l'ambiance mais tout feu en milieu naturel comporte des risques et fragilise l'environnement. De plus, il est une source de stress pour la faune présente dans les environs. Favorisez-donc le réchaud, il existe maintenant des modèles vraiment light et compacts.

Niveau alimentation, coquillettes à cuisson rapide, semoule... ou repas lyophilisés, le choix est le votre mais veillez à avoir de bons apports caloriques. Le saucisson, les fruits secs supportent bien le transport et apporteront goût et réconfort ! Le chocolat aussi...tout comme la petite bière même si elle occasionne un peu de poids supplémentaire !

 

Quid de l'hygiène en bivouac

En bivouac, on renonce à la douche quotidienne mais on reste quand même un minimum propre à l'aide de lingettes. Mieux encore avec le bon vieux gant de toilette et un bout de savon 100% naturel pour une toilette de chat rafraîchissante. Pour le dentifrice, idem, veillez à avoir une formule sans impact négatif sur l'environnement.

Pour les besoins naturels, et bien on détermine une zone et tout le monde fait au même endroit. Pour la grosse commission, on creuse un trou (qu'on rebouche) et on brûle le papier ou on le ramène. Pas glamour de ramener son papier toilette, mais même les papiers soit disant biodégradables mettent du temps à disparaître. Nous avons déjà tous fait l'expérience lors de nos balades, de spots envahis de ces déchets roses ne laissant aucun doute sur l'usage des précédents randonneurs. On ne fait pas pareil et on respecte la règle numéro 1 : aucune trace de notre passage.


Comment réussir son premier bivouac en montagne ?
©Maria lorenz de Pixabay 
 

Le bivouac, une immersion en pleine nature

Pour finir sur une note plus joyeuse, ce premier bivouac sera sans conteste l'occasion de vivre une immersion totale dans la nature, de profiter d'un ciel étoilé loin de toute pollution lumineuse pour contempler les constellations dans le calme de la nuit.

Un dernier petit conseil : ne laissez aucune nourriture à proximité de votre bivouac pendant la nuit, les renards sont présents et chapardeurs, ce n'est pas une légende et dans d'autres contrées, c'est les ours ou les loups que vous pourriez attirer, alors autant prendre de bonnes habitudes.

A votre réveil, la montagne vous appartient...le jour se lève, mais on n'est pas au camping, alors on lève rapidement le camp pour une nouvelle journée de découverte, une nouvelle étape.

 

L'organisation d'un bivouac

Envie de bivouaquer mais un peu frileux face à l'organisation ? Sachez que de nombreux organismes vous proposent en plus des activités de montagne classiques des micro-aventures clefs en main, matériel inclus, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de l'office de tourisme de votre destination.

Traversée des Alpes, Tour du Queyras, Tour du Mont-Blanc pour ne citer que les plus connues, les possibilités de trekking dans nos massifs français sont nombreuses. Sur 2 jours, plusieurs semaines, à vous de composer votre aventure outdoor.


Comment réussir son premier bivouac en montagne ?
©StockSnap de Pixabay 
Passez l'été 2021 sous le soleil de Tignes !
Passez l'été 2021 sous le soleil de Tignes !