Montagne-Vacances › Actualité des stations de montagne › A ne pas manquer › Randonnée vers les forts de l'Esseillon en Haute Maurienne

Randonnée vers les forts de l'Esseillon en Haute Maurienne

Un site exceptionnel chargé d'histoire à découvrir en Savoie Mont Blanc

Les randonnées en montagne sont propices à la découverte de lieux magnifiques chargés d'histoire. En Haute Maurienne, au détour d'une balade dans les villages d'Aussois ou d'Avrieux, on peut apercevoir un ensemble de forts perchés à près de 1500 m d'altitude. Ce sont les Forts de l'Esseillon, une barrière naturelle qui regroupe 5 édifices construits par les souverains du royaume de Piémont-Sardaigne entre 1820 et 1850 pour interdire le passage des Français vers l'Italie ou se protéger d'une éventuelle invasion des troupes françaises.

Ces forts accueillaient des soldats de la garnison italienne et servaient en parallèle de prison militaire. Ils font faces à la Vallée d'Ambin et la Vallée de l'Arc avec différents points de vue pouvant servir de belvédères, ce qui laisse le promeneur imaginer un instant la position qu'avaient les soldats de l'époque. La station-village d'Aussois, située plus en hauteur de ces forts, permet un point de vue panoramique exceptionnel sur l'Aiguille de la Norma, la Crête des Sarrasins comprenant le Mont-Thabor et la Dent Parrachée, un des sommets mythiques du Parc de la Vanoise. Aussois est aussi un point de départ de randonnée vers les forts de l'Esseillon.

Chaque fort porte le nom d'un souverain  et est relié par des sentiers balisés et des repères précis permettant de visiter librement les lieux :

- La redoute Marie-Thérèse, poste avancé d'un système fortifié, en forme de fer à cheval, a été rénovée.

Randonnée vers les forts de l'Esseillon en Haute Maurienne
©Alban-Pernet-OT-Aussois

- Le fort Marie-Christine, transformé en gîte, accueille de nombreux touristes et des évènements particuliers.

Randonnée vers les forts de l'Esseillon en Haute Maurienne


- Le fort Charles-Felix seul ouvrage anéanti par les troupes de Napoléon III au moment de l'annexion. Au vu des risques d'éboulement, les visites sont très limitées mais l'endroit reste magique.

Randonnée vers les forts de l'Esseillon en Haute Maurienne


- Le fort Victor-Emmanuel construit en paliers, c'est celui qui reste le plus impressionnant par sa taille et pas ses dédales. On peut y visiter sa chapelle qui révèle à l'intérieur ses couleurs d'antan malgré sa vétusté.

Randonnée vers les forts de l'Esseillon en Haute Maurienne


- Le fort Charles-Albert bâti en 1832, les travaux ont du être stoppés en 1834 et l'édifice est resté inachevé.


C'est en 1860, au moment de l'annexion de la Savoie à la France que les forts de l'Esseillon ont été classés dans le patrimoine national. Ces forts n'auront par la suite plus d'utilité jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Ensuite la communes d'Aussois et d'Avrieux ont décidé de racheter ces édifices permettant aujourd'hui les visites culturelles et pédagogiques.
Wingsuit, un vol en combinaison ailée !
Wingsuit, un vol en combinaison ailée !
Savoie Mont Blanc = la destination bien-être de vos vacances !
Savoie Mont Blanc : la destination bien-être de vos vacances !